• Cheesecake léger à la confiture

    Vous n'y croyiez plus ? Sachez que moi non plus ! Me revoilà pour la première fois depuis cette année 2018 pour vous présenter une recette toute douce et sucrée, en version légère et gourmande ! Une recette dénichée sur le joli blog de Cuisine en Scène ! Une recette que je partage avec vous car elle vaut le coup ! A très bientôt je l'espère chers gourmands affamés !

    Cheesecake léger à la confiture

    Cheesecake léger à la confiture

    Préparation : 25 minutes

    Cuisson : 40 minutes

    Repos : 1 nuit

    Ingrédients pour 1 moule de 18 à 20cm de diamètre

    - 200g de biscuits type petits beurre et/ou galettes bretonnes

    - 80g de beurre (allégé possible)

    - 300g de cream cheese non allégé (ex : philadelphia)

    - 300g de cream cheese allégé

    - 1 œuf

    - 100g de sucre

    - 1 cuillère à café de vanille en poudre

    - 1 cuillère à soupe de maïzena

    - 1 demi-pot de confiture d’abricot allégé (bonne maman intense pour moi)

    Préparation :

    Préchauffer le four thermostat 6 ou 180°.

    Réduire les biscuits en poudre (à l’aide d’un mixeur c’est bine mieux).

    Faire fondre le beurre sur feu très doux dans une casserole. Ajouter ensuite aux biscuits émiettés et mélanger afin d’obtenir une belle pate

    Déposer du papier d’aluminium dans votre moule et déposer la base biscuitée. Tasser bien et monter légèrement la pate à biscuit sur les cotés. Réserver.

    Dans une jatte fouetter le sucre avec la maïzena, puis ajouter les fromages frais, la vanille et l’œuf. Mélanger bien sans trop insister.

    Verser la crème au fromage au centre du moule et étaler délicatement afin qu’elle arrive et remplisse le moule.

    Enfourner pour 40 minutes.

    A la fin de la cuisson, stopper le four et déposer par-dessus la confiture. Laisser refroidir dans le four. Une fois le cheesecake bien refroidi, sortir et mettre au frais jusqu’à dégustation.

    « Bonne année 2018 Gratin de crevettes, tomates et feta »
    Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    1
    Phillipe etchebest
    Mercredi 14 Novembre à 14:07

    Trés simple, l'authenticité et la, je suis a la tète d'un grand restaurant gastronomique et quand j'ai des reste je le donne souvent au escort Paris qui traîne devant, au lieux quelle meurt de faim si je peut aider ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :